Participant Institutions

Centre d‘Études des Mondes Africains; Addis Ababa University; Authority for Research and Conservation of Cultural Heritage; Centre Français d’Études Éthiopiens; Complutense University of Madrid.

Abstract

Le projet « Écrire l’histoire de la Corne de l’Afrique (XIIIe-XXIe s.) : textes, réseaux & sociétés » est porté par une équipe de 27 membres (6 collègues étrangers, 7 enseignants-chercheurs français, 3 post-doctorants, 11 doctorants).

L’ambition de ce projet est de faire émerger internationalement une nouvelle façon d’écrire l’histoire de la Corne de l’Afrique, en rupture avec les recherches et les synthèses menées dans les cadres définis par les États-nations et en sortant de la division classique entre royaume chrétien, sultanats musulmans et sociétés allogènes. Les thèses soutenues en France depuis ces dernières années sur l’histoire de la Corne témoignent du renouveau de ce champ d’études et il y a probablement aujourd’hui très peu de pays avec un tel potentiel de chercheurs (majoritairement de jeunes chercheurs). Notre projet devra donner corps à cette « école française » et la publication des résultats attendus l’imposer au niveau international.

Les thèmes de recherche:

  • Les lieux de pouvoir : en partant d’une critique de l’historiographie concevant le pouvoir comme émanant d’un État centralisé, il s’agira de comparer les lieux du pouvoir (capitales politiques, villes marchés, lieux de culte…) pour établir une nouvelle géographie historique et politique de la région.
  • Les zones de contact : nos enquêtes choisiront des espaces frontaliers avec une grande mixité culturelle, des influences politiques changeantes et des formes de chevauchements « immatériels », religieux ou mythiques.
  • Les réseaux : l’étude historique et anthropologique des réseaux (de commerce et de traite, des églises royales, des lettrés chrétiens et musulmans, des lieux saints et des pèlerinages) sera au coeur du projet.